Main content

L’appui financier du gouvernement fédéral pour l’Aéroport international Roméo-LeBlanc du Grand Moncton est essentiel à la viabilité financière à long terme de l’aéroport

Dans Cette Section

GRAND MONCTON, N.-B. – La semaine dernière, l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) a annoncé un financement de 4,8 millions de dollars pour YQM dans le cadre de son Initiative du transport aérien régional (ITAR) afin de fournir une aide au fonctionnement de l’aéroport et d’aider à atténuer les difficultés économiques résultant de la COVID-19, améliorer les chances de survie du secteur du transport
aérien et mieux se préparer à la reprise.

Ce financement s’ajoute au soutien de 1,88 million de dollars annoncé le 2 juillet via le Fonds de soutien aux aéroports (FSA). De plus, l’aéroport a pu tirer parti du soutien du programme de subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) (920 000 $ en 2020 et 664 000 $ jusqu’à présent en 2021).

Le gouvernement fédéral a également renoncé à la nécessité pour YQM de payer un loyer en vertu de son bail foncier à partir de mars 2020 jusqu’à décembre 2023. Cela représente plus d’un demi-million de dollars en paiements par an au cours d’une année normale de trafic de passagers.

En 2021, YQM a également pu participer au Programme d’aide aux immobilisations aéroportuaires (PAIA) qui lui a permis d’entreprendre le resurfaçage de sa piste 11-29 cette année avec un financement de 3,9 millions de dollars disponible via ce programme. Ce projet est déjà bien avancé. Le PAIA finance également l’achat d’un véhicule de sauvetage et de lutte contre les incendies d’aéroport d’un coût de plus d’un million de dollars. L’aéroport peut également demander un financement dans le cadre de ce même programme pour des initiatives d’infrastructure éligibles en 2022.

Ce niveau important de soutien financier du gouvernement fédéral est essentiel pour assurer la viabilité financière à long terme de l’Aéroport international Roméo-LeBlanc du Grand Moncton compte tenu de l’impact de la pandémie, et pour cela nous remercions notre députée locale Ginette Petitpas Taylor et le ministre Dominic LeBlanc, et leurs homologues fédéraux, la ministre Mélanie Joly et le ministre Omar Alghabra.

Au cours de la période de 12 mois du 1er juin 2020 au 31 mai 2021, YQM a accueilli un peu plus de 75 000 passagers. C’est loin de notre trafic annuel 2019 de 674 406 (moins de 12%). Au cours de 2020, nous avons enregistré une perte de 6,5 millions de dollars et épuisé nos réserves de trésorerie de 3,8 millions de dollars. Le trafic passagers est essentiel pour assurer le redressement financier de YQM et le retour de sa base de revenus.

La réouverture des frontières du Nouveau-Brunswick à l’été 2021 et le passage à une phase verte de la reprise de pandémie montrent de grands signes d’espoir. Le trafic passagers de juillet 2021 à YQM était de 16 662 passagers, ce qui, bien qu’il ne représente que 27 % du trafic de juillet 2019, représente plus du double du trafic de 7 944 passagers du mois précédent de juin 2021.

YQM est également ravi de voir le retour récent de WestJet et la croissance de la présence et de l’activité d’Air Canada au cours des mois d’été et attend avec impatience le retour de Porter Airline le 17 septembre. Le lancement de l’activité de PAL Airlines à YQM au milieu de la pandémie en septembre 2020 a été un excellent ajout au réseau de l’aéroport desservant maintenant cinq (5) liaisons directes (St John’s, Deer Lake, Wabush à Terre-Neuve, ainsi qu’Halifax et Ottawa).

Avec le redémarrage progressif de l’activité transfrontalière et internationale, YQM anticipe un éventuel retour à nos niveaux normaux d’activité et de prospérité financière, même si une reprise complète pourrait prendre des années.

En février 2022, le retour de l’activité de vols nolisés en direction du soleil aura également lieu avec cinq vols par semaine offerts par Air Transat (Cancun Mexique, Orlando Floride, Varadero Cuba, et 2 vols par semaine vers Punta Cana République Dominicaine) et six vols par semaine offerts par Sunwing (Cancun Mexique, Montego Bay Jamaïque, Punta Cana et Puerto Plata République Dominicaine, et 2 vols par semaine vers Varadero Cuba) jusqu’en mai 2022.

« La reprise graduelle de l’activité passagers à YQM telle qu’elle se manifeste à travers notre hausse du trafic de juillet est un signe très positif mais le soutien financier du gouvernement fédéral durant cette période de reprise demeure essentiel et est grandement bienvenu et apprécié »., souligne Bernard LeBlanc, présidentdirecteur général de la DAIGM.

-30-

À propos de l’Aéroport international Roméo-LeBlanc du Grand Moncton (YQM)

YQM est un aéroport ultramoderne, le plus important de la région centrale des Maritimes. 24/7/365 – chaque personne associée à l’aéroport s’efforce d’offrir des services de la plus haute qualité aux voyageurs ainsi qu’aux sociétés de fret, grâce à des services sûrs, pratiques, efficaces, bilingues et professionnels.

YQM s’efforce de plus à maximiser sa contribution au développement économique et communautaire local et régional. Son activité économique annuelle représente plus de 665 millions de dollars, ce qui en fait l’un des plus importants acteurs du secteur privé au sein de l’économie du Nouveau-Brunswick.

Votre économie. Votre aéroport.

 

Renseignements :

Bernard LeBlanc, président-directeur général
Direction de l’Aéroport international du Grand Moncton
506-856-5440 ou 506-380-3411
bleblanc@cyqm.ca

 

Menu

Welcome!

Rechercher

Close