Main content

La Direction de l’Aéroport international du Grand Moncton publie ses résultats financiers et son rapport annuel pour 2020 lors de son assemblée générale annuelle

Dans Cette Section

GRAND MONCTON, NB – Le conseil d’administration et l’équipe de gestion ont partagé virtuellement avec les parties prenantes et les membres du public leur rapport annuel et leurs états financiers vérifiés pour 2020 aujourd’hui lors de l’assemblée générale annuelle de la Direction de l’Aéroport international du Grand Moncton. Avec la pandémie mondiale de la COVID-19, la présidente du conseil d’administration, Nancy Whipp, et le PDG, Bernard LeBlanc, ont donné un aperçu des défis de la dernière année, mais ont également profité de l’occasion pour célébrer les succès et les réalisations importantes au cours de 2020.

« Le conseil d’administration de la Direction de l’Aéroport International du Grand Moncton Inc. (DAIGM) a été fier de constater à quel point l’équipe a fait preuve de résilience au cours de la dernière année avec les défis que la pandémie de la COVID-19 a apportés. La performance de 2021 dépendra du déploiement des vaccins, de l’assouplissement des restrictions de voyage et de la reprise économique. Les perspectives actuelles prévoient un retour aux niveaux de passagers de 2019 en 2024 au plus tôt », a déclaré Nancy Whipp, présidente du conseil d’administration de la DAIGM.

La construction et la mise en service d’un système de gestion du glycol, financées en partie par le Fonds national pour les corridors commerciaux (FNCC) du gouvernement fédéral, ont constitué une priorité majeure au cours de l’année. L’autre grande initiative en 2020 a été l’achèvement du projet de contrôle des bagages de soute financé par l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA).

« L’impact de la pandémie de la COVID-19 sur le secteur de l’aviation a été stupéfiant. Nous avons connu une baisse de 74 % de notre trafic passagers avec seulement 173 404 passagers contre 674 406 l’année précédente. Nous avons pu obtenir un peu plus de 900 000 $ de la subvention salariale d’urgence du Canada, mais en 2020, nous avons enregistré une réduction de 10,1 millions de dollars, soit 51 %, de nos revenus. Nous avons terminé l’année avec un excédent de dépenses par rapport aux recettes (perte) de (6,5 M$). Avant la pandémie, notre moyenne annuelle sur cinq (5) ans était un excédent d’environ 2 M$, ce qui illustre le choc sans précédent subi par notre performance financière. Pour minimiser les pertes, nous avons réagi rapidement lorsque la pandémie a frappé en mars, en identifiant et en mettant en œuvre des stratégies de réduction des coûts. Nous avons notamment pris la décision difficile de réduire les effectifs, de geler les dépenses et d’annuler ou de reporter des initiatives prévues. De plus, le gouvernement du Canada a annoncé une exemption de loyer de mars à décembre dans le cadre de son plan d’intervention économique COVID-19. Ces efforts combinés ont généré une réduction des dépenses de 1,3 million de dollars d’une année sur l’autre. Pour préserver les flux de trésorerie, les dépenses en capital ont été réduites de 10,4 millions de dollars par rapport à notre budget. En l’absence d’un soutien financier supplémentaire, nous prévoyons d’épuiser nos réserves de trésorerie en 2021, ce qui nous obligera à contracter une dette supplémentaire. Nous espérons que les voyages reprendront bientôt et nous sommes prêts à accueillir nos voyageurs d’affaires et de loisirs dès qu’ils pourront le faire en toute sécurité. » a déclaré Courtney Burns, directrice des finances et de l’administration.

Le PDG de YQM, Bernard LeBlanc, a également souligné la nécessité d’un effort et d’un plan de relance du secteur de l’aviation coordonnés par les gouvernements provincial et fédéral afin de s’assurer que l’approche canadienne est cohérente et compatible avec celle de nos partenaires internationaux. Un tel plan est jugé essentiel pour fournir aux compagnies aériennes et aux aéroports des directives et des orientations claires afin de permettre une reprise sûre et efficace des voyages intérieurs et internationaux dès que les directives sanitaires le permettront.

Vous pouvez trouver le rapport annuel et les états financiers vérifiés pour la période se terminant le 31 décembre 2020 ici.

-30-

À propos de l’Aéroport international Roméo-LeBlanc du Grand Moncton (YQM)

YQM est un aéroport ultramoderne, le plus important de la région centrale des Maritimes. 24/7/365 – chaque personne associée à l’aéroport s’efforce d’offrir des services de la plus haute qualité aux voyageurs ainsi qu’aux sociétés de fret, grâce à des services sûrs, pratiques, efficaces, bilingues et professionnels.

YQM s’efforce de plus à maximiser sa contribution au développement économique et communautaire local et régional. Son activité économique annuelle représente plus de 665 millions de dollars, ce qui en fait l’un des plus importants acteurs du secteur privé au sein de l’économie du Nouveau-Brunswick.

Votre économie. Votre aéroport.

 

Renseignements :
Julie Pondant, responsable des communications d’entreprise
506-856-5459 ou 506-962-2830
jpondant@cyqm.ca

Menu

Welcome!

Rechercher

Close